Vos deux principaux concurrents sont des géants qui … vous AIDENT !

  • Qui sont-ils ?

  • 4 raisons de ne pas les redouter

  • La technique de l’ébéniste pour vous en faire des alliés 

Qui seraient vos deux principaux concurrents ?

Vos principaux concurrents permettent l’utilisation de logiciels généalogiques et la recherche en ligne dans des bases de données.

Ils ne sont pas nombreux mais récoltent une bonne part des dépenses de généalogistes amateurs. Ce sont des géants ! 

En quoi pourraient-ils être vos concurrents ?

Les logiciels de généalogie occupent une position importante :

37 % des généalogistes amateurs dépensent en moyenne de 1 à 100€/an pour acheter ou renouveler un logiciel de généalogie.

Toutefois, 57 % n’ont rien dépensé pour un logiciel.

Comme le conclut Laurent Monpouet qui a récolté ces informations, ces généalogistes amateurs n’ont :

  • soit pas acheté de nouvelle version du logiciel quelles utilisent, 

  • soit utilisent un logiciel gratuit, 

  • soit effectuent leurs recherches sans logiciel.

De notre point de vue, on assiste peut-être à une saturation de ce type d’outils.

Il s’agit peut-être de répondre à de nouveaux défis.

Pour en savoir plus … 

Les autres sites payants de généalogie occupent une position réellement dominante :

On observe ici que 71 % des généalogistes amateurs leur ont consacré de 1 à 200€/an abonnement.

Filae dénombrait 24 432 abonnés en novembre 2017.

Pour souligner la force des sites de généalogie et la solution qu’ils apportent, notons encore que 64 % ne dépensent rien pour se rendre dans des dépôts d’archives ou en mairies

(21% dépensent de 1 à 50€/an)
(sondage réalisé en mai 2019 sur 1 200 personnes par Laurent Monpouet.

Ces sites « voleraient-ils » votre travail ?

4 raisons de ne pas les redouter

La généalogie automatisée en ligne ne vous concurrence pas car elle :

  • offre le grand avantage de populariser et de démocratiser la généalogie en amateur → elle aiguise des demandes plus pointues en révélant que des résultats sont accessibles ;
  • ne peut vous remplacer dans des prestations plus qualitatives (exploitation sur mesure d’informations obtenues, ou découvertes d’informations plus approfondies, ou simplement plus complètes dans des cas où leurs données restent lacunaires) ;
  • repose sur les limites de l’automatisation qui soulignent votre rôle complémentaire (voir un exemple).

Et si vous leur facturiez des prestations d’indexation ?

Et donc, comment en faire vos alliés ?

Dans le langage du marketing, on vous dirait de créer votre niche en surfant sur un grand marché.

En termes imagés, nous préférons : devenez ébéniste et prenez des apprentis !

Devenez ébéniste !

 

Il y avait de nombreux ébénistes par le passé.

L’avènement des solutions proposées dans les grandes surfaces de bricolage a obligé certains d’entre eux à mettre la clé sous le paillasson.

Mais il a souri à ceux qui ont pu faire en sorte de prester (et plus cher !).

Pour des clients qui ne se contentaient pas de menuiseries uniformes dans leur maison.

Ou des clients chez qui ces menuiseries n’étaient pas d’un grand secours (disposition des lieux, …).

→ Moins de clients … mais un meilleur chiffre d’affaire !

Les généalogistes professionnels n’ont certes pas subi une telle érosion de leur métier.

D’ailleurs, il n’est tout simplement pas concevable sans une généalogie populaire ou démocratique.

Mais les ébénistes vous montrent la solution.

Vous devez (re)configurer votre métier.

Comme celui d’un artisan moderne qui tire parti de l’industrie du « prêt à porter généalogique ».

Nous ne voulons évidemment pas discréditer la généalogie automatisée en ligne.

Au contraire !

Notre propos souligne que cette pratique met en évidence aux yeux d’un large public la possibilité de répondre à des attentes …

comme là où les menuiseries toutes faites ne sont pas d’un grand secours.

→ En vous inspirant des ébénistes d’aujourd’hui, vous pouvez vous aussi prendre votre place au milieu des géants.

Car ces géants vous ont préparé le terrain en rendant la généalogie populaire et payante.

Ébéniste avec apprentis 

Qui sont vos apprentis ?

Tous ceux qui recourent à la généalogie payante en ligne … et qui sont déjà acquis à l’idée de dépenser pour leur passion.

Pensez à ces futurs clients en vous disant que la meilleure des plates-formes en ligne ne peut jamais donner plus que ce qu’elle est …

Par contre, vos services offriront des « plus » à vos clients :

  • une meilleure autonomie ;

  • des difficultés supprimées ;

  • une assistance pour aller plus loin ;

  • votre intervention qui approfondit leurs propres découvertes ;

  • un tutoriel pour en savoir plus sur les ancêtres de telle région ;

  • … ?

Comment réfléchir à ces « plus » ?

En vous posant cette question :

Je vais procurer une satisfaction particulière à mon client. Il pourra se dire que grâce à ma prestation, il est désormais possible de … ?

Share This